Page d'accueil / High tech / Quel lien entre la domotique et les objets connectés ?

Quel lien entre la domotique et les objets connectés ?

La domotique exige l’utilisation des objets connectés et les objets connectés ont besoin d’un système domotique. Mais de quelle manière cette liaison se fait-elle ? C’est très simple puisque la domotique améliore l’utilisation des objets connectés. De même aucune domotique n’est fonctionnelle sans objets connectés. Le lien semble évident lorsqu’on s’y intéresse davantage.

Domotique et objets connectés

La domotique a un large champ d’application. Il touche plusieurs domaines qui nécessitent des objets connectés :

  • la sécurité : caméra de surveillance, alarme incendie, alarme intrusion,
  • l’énergie : éclairage, chauffage et ventilation
  • les appareils électroménagers : machine à café, micro-onde, lave-linge,
  • les entrées : portes, fenêtres, portails,
  • le jardinage et la piscine connectée : arrosage automatique.

C’est pour cela qu’on dit qu’il est lié aux objets connectés puisqu’il emploie des objets connectés. Seulement, ces derniers peuvent fonctionner avec un simple foyer connecté ou une connexion internet. La domotique ne leur est pas autant indispensable. Pourtant, elle est nécessaire lorsqu’il faut adapter la maison au besoin de connexion actuelle. Le cas des alarmes le prouve parce qu’ils doivent être intégrés dans un système domotique pour être performants. Cliquez ici pour plus de précisions.

Une installation autonome : nuance

Il est possible de réaliser une installation autonome, c’est-à-dire utiliser des objets connectés d’un côté et un système domotique isolé de l’autre côté. Mais les avantages d’un appareillage sont plus considérables. De plus, aucun système domotique n’est conçu pour être totalement autonome. 

Aussi, le système domotique doit être lié directement aux objets connectés à la maison. Cela reste du domaine de l’utopie puisqu’il n’est pas encore possible de le faire. La connexion n’est pas toujours stable. Les appareils peuvent tomber en panne. Le pilotage à distance n’est que rarement au point. Les installations autonomes ne sont pas non plus fiables à 100 %.

C’est pour cela que les systèmes domotiques actuels sont reliés avec un système cloud. Il y a donc un hébergeur web derrière et un système de back up avec des humains après. Les services d’un professionnel sont même recommandés surtout en ce qui concerne la sécurité.

Un système semi-autonome

Jusqu’à présent, l’autonomie et la connexion ne semblent pas affecter la domotique et les objets connectés. Pourtant, elles s’associent pour expliquer le lien entre ces derniers. En général, la domotique améliore l’usage et le fonctionnement des objets connectés. Il est plus facile de lancer une commande dans un système domotique qu’un système de connexion simple. Néanmoins, les fonctions essentielles ne peuvent être attachées à la domotique sur cloud. 

Le vrai souci, c’est l’évolution et l’instabilité du cloud. D’ici quelques années, il se peut que les équipements sur cloud perdent de leur usage. Les données seront de plus en plus importantes au fil des ans. Les services satellites sont plus intéressants. Les appareils connectés seront activés automatiquement sans aucune commande suivant les situations.

Pour l’heure, le lien reste factuel. Il est conseillé de faire attention et de réserver la domotique pour les objets ou les domaines qui en ont vraiment besoin. Ce qui vous laisse encore le temps de rester « humain ».

Regardez aussi

Quel est le prix d’une lampe de luminothérapie ?

La lampe de luminothérapie est un outil très important dans la luminothérapie. Elle permet de …